Archives par mot-clé : Coupe de France

Coupe de France: un petit tour et puis…

De nos reporters Franck et Laurent.

Visite dominicale en pays Briochin

Notre équipe de quatre mousquetaires (FranckLouisLaurent et James) se déplaçait  à Yffiniac pour le compte du deuxième tour de la coupe de France dimanche dernier.
Le score final de 2 à 2 est malheureusement synonyme d’élimination en raison de 2 défaites aux échiquiers 1 et 2.

Franck sur l’échiquier 1, toujours aussi régulier (dans la défaite), n’a rien pu faire contre A. CLERAN 1938, Louis en 2 a bien résisté mais a dû finalement s’incliner contre V. BINARD 1743, Laurent (Annetti), très patient en position 3, a pu laisser parler sa technique  sur les 64 cases contre un adversaire qui, c’est vrai, lui rendait 600 pts Elo, M. MOISAN 1152, et James, très solide, en 4, a su dompter un adversaire de son niveau, G. CAHN 1779.

Laurent s’est arrêté à nos micros ( “affronter un adversaire à 1152 n’était pas trop motivant mais il fallait faire le job et jouer à son niveau pour pouvoir l’emporter. On est entré dans une variante marginale du Morra refusé 3…e5 dans laquelle je n’ai pas joué les meilleurs coups. Avec un pion faible sur la colonne d et un échange de dames inapproprié, dans une finale inférieure, mon adversaire n’a cessé de détériorer sa position. Bref un gain technique sans trembler mais en restant concentré tout de même.” )

Cette année, la route vers le titre de vainqueur de la Coupe de France s’arrête donc prématurément.

Vivement l’année prochaine.

NB: point de photos pour ce match de coupe de France. Cette rencontre se jouait dans un ancien presbytère et la papauté n’a pas autorisé les flashs qui pouvaient déranger l’esprit religieux du lieu.

Coupe de France: 32èmes de finale

Arthur, Franck, Laurent et Morvan prêts à affronter leurs redoutables adversaires

Franck, valeureux capitaine, et envoyé spécial, nous a adressé un reportage sur l’élimination de notre équipe qui, certes ne partait pas favorite contre l’ Echiquier de l’Erdre .

“Des nouvelles de nos quatre mousquetaires partis défier les joueurs de Sucé sur Erdre en coupe de France (32ème).

La marche fut trop haute !

En effet d’Artagnan, alias Arthur,  et Porthos, alias Morvan,

Arthur gaffe en finale et doit se résoudre à abandonner

auraient pu obtenir la nulle contre des adversaires respectivement à 2387 et 2253 elo, mais après  plus de quatre heures jeu, les prolongations leur furent fatales.

Aramis, alias Franck, laisse un bouton de son pourpoint (un pion) , puis deux, puis trois à son adversaire (2293 elo ) et jette l’éponge en fin de première période de jeu.

Une petite salle confortable

Seul Athos, alias Laurent, après avoir occis un cavalier de son adversaire, classé 2059 elo , aurait pu remporter la victoire, mais après une imprécision, doit rendre la pièce et finalement perd le point.

Une défaite qui paraît sévère sur le papier, pour autant les parties furent intéressantes et disputées, et puis consolons-nous vite car comme le disait le baron de Coubertin, ” l’important c’est de participer “.

Il précisait d’ailleurs ” l’important dans la vie, ce n’est point le triomphe mais le combat; l’essentiel ce n’est pas d’avoir vaincu mais de s’être bien battu.” 

Résultats détaillés sur en cliquant ici

 

Victoire contre Betton en coupe de France

Arthur et Xavier Marie: forte tension.

 

L ‘ABC recevait Betton pour ce troisième tour de coupe de France, et ce ne fut pas facile facile malgré l’évidence du résultat brut.
L ‘ABC  gagne en effet ce match de justesse sur le score serré comme disent les commentateurs de …3 à 0.

Un match serré oui, car Arthur a dû faire preuve de ténacité et d’imagination pour obtenir la nulle face à Xavier Marie, Morvan a bénéficié d’une gaffe terrible de son adversaire qui lui a offert une Tour nette en finale (la position était égale à ce moment-là) et Laurent s’en sort après quelques difficultés. Seul Franck, au deuxième échiquier a connu une après-midi un peu plus sereine que ses coéquipiers.

Après ce tour, notre club fait partie des trois clubs bretons présents à ce stade de la compétition, ce qui est un très bon résultat en soi. On peut supposer qu’il va falloir maintenant affronter sans doute Quimper, Gouesnou, ou l’ Echiquier de l’Erdre, tous des adversaires redoutables, ce qui promet de toute façon une rencontre intéressante.

Et on ne “laisse pas Betton”  en championnat non plus (celle-là on doit la leur faire souvent mais c’était plus fort que moi, je n’ai pas pu me retenir) , puisque la NIII les rencontre Dimanche prochain dans un match important.

Résultats complets sur le site de la FFE

Coupe de France. L’ ABC passe le 1er tour.

Franck, capitaine de l’équipe de coupe de France nous a adressé un message relatant la victoire de l’ABC sur l’ équipe de Guichen 

Un reportage en direct du pays Rennais ou l’équipe de l’ ABC Vannes a battu sans état d’âme l’équipe de Guichen sur le score de 4 à 0.

Arthur  bat JG. Le Duigou 1919 avec brio comme d’habitude,
Franck, votre serviteur, bat P. Lenen 1785 après une résistance de son adversaire du jour de près de 4h, Jean, notre Jeannot local, bat A. Villalon 1629, après une partie rondement menée, et enfin Laurent (Mr Annetti, et non pas Mr Robveille  qui était aujourd’hui d’après nos informations en recherche d’un coin de soleil à Conleau pour une baignade dominicale) bat H. Bouchard 1496, un joueur peut-être encore un peu tendre à son goût.

Voilà donc un score sans appel.

L ‘ABC Vannes se rapproche à grands pas de la finale tant convoitée.

Signé: Franck, le capitaine du jour.

Un capitaine pas peu fier de son équipe !  Bravo à tous et tâchez de faire aussi bien (mieux ce n’est pas possible) lors du prochain tour.

Coupe de France. L’ABC s’incline face à Gouesnou.

Salle du Raquer d’Arradon. Les trente-deuxièmes de finale de la coupe de France mettent aux prises les deux dernières formations bretonnes en lice.  La redoutable équipe de Gouesnou n’est pas au complet mais n’est pas venue pour faire du tourisme non plus et présente de sérieux arguments, puisque la différence d’elo est en moyenne de 150 points. Ceci dit, il y a quatre parties à jouer, n’est-ce pas ?

Et si l’ on a assisté à de beaux matches et une belle résistance de nos joueurs, il n’y a pas eu pour autant de surprise, la fameuse surprise de la coupe qui voit le petit poucet l’emporter contre toute attente…

Michel Cadéron s’incline face à Franck Guezennec qui prend sa revanche de la saison passée grâce à un cavalier mangeur de pions, Morvan subit un peu dans l’ouverture et malgré sa combativité n’arrivera jamais à redresser la situation, Laurent  laisse échapper un pion, puis son adversaire tiendra ce pion d’avance jusqu’à  la finale en ayant échangé ce qu’il pouvait, seul Arthur confirme sa forme et sa victoire du tour précédent contre Quimper, en gagnant “techniquement” après une finale de tours une partie qui avait commencé par un féroce gambit-roi.

Bravo aux sympathiques joueurs de Gouesnou dont il faut reconnaitre la supériorité et bon vent pour la suite.

Résultats complets sur le site de la FFE

Coupe de France. L’ABC se qualifie contre Quimper !

L’équipe devant le club de Bridge qui accueillait la rencontre

Deux cents points Elo de différence en moyenne par échiquier, qu’à cela ne tienne. Après avoir passé le premier tour en étant exempt, le second par forfait, ce coup-ci il fallait quand même se mettre à jouer aux échecs pour passer le tour ! Et ce fut bien le cas.

Arthur dispose brillamment de Thierry Guyader au quatrième, gagnant une qualité sur une tactique en milieu de partie, puis enfermant la Dame adverse grâce à un coup subtil et inattendu. Peu de temps plus tard Michel cherche à profiter de son avantage d’espace, ce qui finit par pousser  Vincent Bodenez à la faute irrémédiable. Le club est donc déjà qualifié après ces deux premiers résultats. Par la suite  Laurent, qui a oublié un coup sur une de ses variantes fétiches, et Morvan qui cherche à valoriser un sacrifice douteux finissent par abdiquer.

Les deux vainqueurs du jour Michel et Arthur.

L’ ABC se qualifie en vertu de la prépondérance du premier échiquier, prenant ainsi sa revanche de 2016, où Quimper l’avait emporté après un score d’égalité et en application de la même règle. Michel et Arthur, nos deux buteurs, s’étaient bien préparés puisqu’ils s’étaient rencontrés samedi en championnat du Morbihan et avaient signé une nulle.

Bravo à tous, c’est une belle perf d’ensemble. Place maintenant aux trente-deuxièmes de finale !

Résultats complets sur le site de la FFE ( Coupe de France, 3ème tour, Groupe B )

Coupe de France 2ème tour

Après avoir brillamment écarté Saint Nazaire, nos joueurs se rendaient au Bridge Club de Cornouaille où dans un cadre très agréable ( confortables sièges en cuir et tapis de feutre sur les tables ) ils se mesuraient à une autre redoutable équipe de N II, Quimper, à laquelle  ils rendaient en moyenne près de 200 pts elo par échiquier.

L'un de nous deux était de trop...
Désolé mais l’un de nous deux était de trop…

Et pourtant…ils ne sont pas passés loin de l’exploit puisque le match se termine sur  un match nul très honorable avec deux victoires, de Fabien au 2ème et Morvan au 4ème, pour deux défaites, de Franck et Mehdi, qui tous deux il faut le souligner ont réalisé de bonnes parties et ont eu leur chance.

Franck (Blancs) au 1er échiquier a mené un belle attaque mais n’a pas trouvé la faille au moment crucial, Fabien (Noirs) a gagné sur une Sicilienne Dragon maîtrisée de bout en bout, Mehdi (Noirs) sur une Sicilienne également, domine le milieu de partie mais se fait surprendre sur une tactique, et Morvan (Blancs) empoche le pion du gambit sur une Scandinave et ne le rendra jamais. L’équipe de l’ABC est donc  éliminée (prépondérance du 1er échiquier, sinon du 2ème etc.)

Résultats détaillés sur le site de la Fédération, choisir coupe de France etc.

Coupe de France 2ème tour, Groupe B