Tous les articles par mcoat

Les forums de rentrée

Des milliers de bénévoles, qui font tourner des centaines d’ associations, d’ aquabike…à… yoga, et au milieu de tout ça, visités par de nombreux curieux, aussi bien à Vannes qu’à Arradon et Baden, les stands du club d’ échecs .

Samedi avaient lieu les “forums des associations” qui permettent aux habitants de la région à la recherche d’activités socio-culturelles ou sportives de faire leur choix parmi plus de quatre cents propositions toutes plus stimulantes les unes que les autres.

C’est donc l’occasion pour notre club de l’ ABC Pays de Vannes de faire connaître ses activités aux personnes intéressées de près ou de loin par le jeu d’échecs comme loisir ou en compétition. Un bon nombre de jeunes retraité(e)s désirant s’initier au jeu d’échecs,  le mardi après-midi à Arradon ainsi que des “débutants”, intéressés par les activités à Vannes le mercredi ont déjà pris leurs renseignements. De nombreux contacts ont pu ainsi être noués dans les différents forums aussi bien à Vannes qu’à Baden ou Arradon, où notre stand a reçu la visite du premier adjoint M. Periès, adjoint aux finances de la commune.

Une journée qui promet d’ être suivie d’ effets et marque le top départ de la nouvelle saison, qui s’annonce riche en émotions. sportives.

Tournoi de la francophonie

Laurent Annetti et Jean Pascot ont participé en ce mois d’ Août aux 7èmes rencontres internationales des Echecs Francophones. Voici un reportage très complet de Jean Pascot sur cette belle compétition.

Vision d’un tournoi d’échecs
“AU PAYS DE LA FRANCOPHONIE”

Début Août deux éminents représentants du club ont participé au tournoi de la Francophonie à Paris. Arrivés plein d’ardeur tels de vaillants Rastignac Morbihannais ils repartirent tels des Bécassins apeurés cherchant avec angoisse la gare Montparnasse…

Le tournoi d’échecs de la Francophonie a la particularité de regrouper 27 nationalités mais une seule langue, ce qui pour le français moyen que je suis facilite les échanges. Sénégalais aux survêtements chatoyants, Tunisiens dont un en tenue, Haïtiens en petits polos d’été style “Rotary club en goguette”, Ivoiriens ou Togolais avec quelques touches de fantaisie ici ou là. ..Les Suisses, Canadiens et autres Français faisaient bien pâle figure devant cette foule bigarrée et oh combien sympathique.

Le tournoi se déroulait à côté de la cité universitaire de Gentilly à Paris. La première impression à la vision de boulevards extérieurs quasiment déserts fait que l’esprit oscille entre Walking Dead ou Charles Aznavour. Paris sous le soleil caniculaire du mois d’ Août ressemble à un immense vaisseau abandonné aux caprices du réchauffement climatique. Heureusement dans le lointain je distingue la crinière avantageuse d’Alberto David le GMI bien connu. Ouf !!!

J’ arrive donc à la salle climatisée et me dirige vers la table de pointage. Comme je suis peu ou pas connu au niveau international le préposé oublie de me saluer mais n’oublie pas de me demander si j’ai payé mon inscription (la classe est un élément inné mais non acquis). Je profite du temps avant la première ronde pour saluer quelques connaissances, vu le nombre de saluts je pense faire bientôt partie des antiquités, cependant des jeunes, des vieux, des arbitres, le seul joueur de couleur des années 70 à Paris et même le président de la Fédération me font l’amitié d’échanger quelques mots.

Et la première partie va commencer. Mon adversaire du jour, Alexeï, est accompagné par sa maman qui m’explique que son fils est en maternelle et ne sachant pas écrire notera les coups par un trait pour les blancs et une croix pour les noirs. C’est d’autant plus charmant qu’ Alexeï ressemble à un ange. Mais tout d’un coup … avec ses grands yeux candides et son air doux il me demande d’une voix affirmée et avec un fort accent slave : « Vous parlez russe ? ». Un malaise m’ étreint, à la première ronde je rencontre déjà le petit génie du tournoi, ange oui mais tendance exterminateur.

Heureusement les discours des officiels nous interrompent et nous avons droits aux sempiternels remerciements et au discours convenu du politique du coin qui nous font regretter les discours enflammés de Jack Ralite maire d’Aubervilliers dans les années 70/80 au tournoi de sa ville. Les seniors me comprendront. A la fin des discours nous eûmes le droit de nous lever pour une minute de silence en hommage au président Tunisien qui venait de mourir.

La partie commença enfin, Alexeï était vraiment mignon; à chaque fois qu’il menaçait une de mes pièces il me la montrait avec son doigt et arborait un sourire radieux ! A ma grande honte je dois avouer qu’une fois je n’ avais pas vu qu’il menaçait ma dame, heureusement qu’il était fier de lui…Je finis par gagner sans gloire.

La deuxième ronde contre un fort joueur me remplit d’amertume. En effet après une ouverture correcte et en plein milieu de jeu j’avais un fort avantage que notre ami de silicium eut tôt fait de me prouver le soir au fond de ma chambrette. Surtout si vous voulez garder un peu d’estime pour vous-même n’analysez jamais vos parties avec un ordinateur (mais on ne peut pas s’ en empêcher NdLR) .

Pendant ce temps, Laurent collègue “abéciste” réalisait une partie d’anthologie contre le premier joueur d’Haïti (qui finit 20ème du tournoi) sur une Caro-Kan débridée où il avait les Blancs. Malheureusement pour lui la suite de son tournoi fut identique à la mienne.

A la quatrième ronde je rencontrais un fort joueur des Pays de Loire et j’eus le bonheur de gagner grâce à un Roi adverse resté au centre et une attaque sur e6. Je vous laisse découvrir la partie en annexe.
Petite anecdote j’ai même joué contre un Qatari dont le jeu manquait singulièrement de gaz. Par contre je n’ai pas joué contre un Ivoirien ce qui vous épargne la petite galéjade bien connue.

Je vous ferai grâce aussi du compte rendu des autres parties, j’ai perdu une partie en 15 coups sans voir un mat en un coup, alors que ma position était gagnante, et perdu une autre partie contre Maria Leconte joueuse française du national alors que la finale était complètement nulle.

Puis enfin…si je gagnais les deux dernières parties je gagnais 300 euros. J’ ai perdu l’avant-dernière avec une finale gagnante selon mon ordinateur. ..et si je gagnais la dernière partie je gagnais 200 Euros… et si je faisais nulle 100 Euros.

D’ une position complètement gagnante je tombais dans une position nulle puis à trois coups de perdre avec une suite archi-évidente contre moi j’abandonnais. De suite mon adversaire, pour bien me prouver que ma position était perdante se mit à bouger les pièces avec un air supérieur. C’ est alors, ENFER et DAMNATION que je m’aperçus qu’il avait l’intention de jouer la seule variante qui annulait ! Comme quoi ce n’était vraiment pas ma semaine.

Heureusement, lors de la remise des prix les petits fours étaient très bons et en abondance tout comme le buffet de bienvenue à la maison de la Tunisie le premier jour. Juste un détail, le petit four tunisien vous permet de tenir au moins 15 jours sans manger.

Conclusion :
La conclusion tient en trois mots :
Le premier jour DES ILLUSIONS nous titillaient gentiment le cœur
Le dernier jour les DESILLUSIONS emplissaient nos souvenirs

Jean Pascot

            

retour à l’est-indienne

Michel fait partie de ces joueurs qui restent fidèles à leurs débuts préférés. Il a encore eu l’occasion très récemment de démontrer, que même si on court le risque d’ être prévisible pour son adversaire, cela est largement compensé par la connaissance approfondie des caractéristiques de la variante et par le confort psychologique que l’on obtient en jouant des schémas dont on est bien imprégné.

La preuve en images avec cette partie jouée lors de l’open international de Dieppe

Mode d’emploi: cliquez sur un coup et …

Les échecs l’ été

Un petit mot adressé par notre président Daniel Maréchal que l’on voit ci-dessus expliquer à un touriste qu’il est mat en trois coups….

Innovation cet été, puisque le club a connu une activité régulière à la Maison des Associations de Vannes le mercredi après-midi. Il faut remercier Danièle Le Tohic qui a pris la responsabilité de cette ouverture estivale. Quelque peu sceptique sur la fréquentation, j’avoue humblement que je me suis trompé. On a en effet compté régulièrement une dizaine de joueurs présents avec une pointe à quinze. Des joueurs de Vannes Accueil ont ainsi pu se frotter aux joueurs de l’ ABC et bénéficier des conseils avisés de Jean quand il a pu être présent. Une initiative couronnée de succès qui a le mérite aussi de montrer que le club n’est pas réservé aux joueurs de “bon” niveau mais que chacun peut trouver un adversaire proche du sien. On a également enregistré la visite de quelques touristes de passage…

Le mardi soir à Arradon les effectifs ont beaucoup varié d’une séance à l’autre. Nos animations du mercredi après-midi ont attiré quelques jeunes joueurs, de même au marché nocturne de Larmor- Baden le jeudi en fin de journée avec la présence des locaux qui ont ouvert depuis l’an passé une section loisirs-échecs. Un grand merci doit être adressé à Roger et ses amis ainsi qu’à la municipalité de Larmor-Baden qui a pris en charge l’aspect matériel de cette animation.

Dates à retenir:

Samedi 7 Septembre forum des Associations à Vannes Parc Chorus,

à Arradon salle de la Lucarne, 

à Baden salle omnisports (salle du Tumulus)

Vendredi 20 Septembre Assemblée générale de l’ABC Pays de Vannes salle du Raquer à 20h15

Quiberon, nocturne

Quelques lauréats bien reconnaissables

Fabien nous adresse un petit mot en direct de Quiberon, où se déroulait hier la maintenant traditionnelle animation autour des échecs pour ceux que la plage finit quelquefois par lasser…, et qui attire de nombreux amateurs du jeu, jusqu’à des islandais ou tout comme (si on en croit la photo !). Cette animation se termine par le désormais traditionnel tournoi en semi-nocturne.

Pierre a assuré la première place tout comme l’an dernier et encore l’année d’ avant. Trois participations (le tournoi a quatre ans), trois victoires, personne ne peut dire mieux ! Cette fois c’ est après départage avec Jean-François Jolly qu’il obtient la palme, les deux joueurs ayant fait nulle lors de la sixième ronde.

Octave assure un belle sixième place et une belle perf, Fabien Dominique et Yazid (dans l’ordre d’apparition au classement) réalisent des performances un peu “en-dedans” par rapport à leurs (bonnes) habitudes.

Grille américaine ici

34ème Open d’ Avoine

Laurent nous envoie un petit billet et quelques photos d’ Avoine. Mais où c’ est Avoine déjà ? Hé bien, vous tracez un triangle entre Saumur, Bourgueil, et Chinon, si vous voyez à quoi je fais référence, et au milieu on trouve…Avoine. C’est là qu’a lieu le fameux tournoi d’ échecs, avec de nombreux participants tous plus forts les uns que les autres (48 joueurs titrés quand même, dont 4 GMI et 10 MI), et de nombreuses animations quotidiennes, qui permettent à certains de se remonter le moral quand les résultats sont décevants, et à d’autres de démontrer qu’ ils ont plus d’une corde à leur arc. Entre les Dames, le Tennis de table, le Badminton, le Tarot, le Baby-foot, le Poker, le Scrabble, le jeu de société 7 Wonders, sans oublier les traditionnels tournoi de blitz individuels et par équipes, on n’ a pas le temps de s’ennuyer entre les rondes, et à peine celui d’ analyser ses parties ! En tout cas c’est une formule qui connaît un beau succès, quelques 350 joueurs ayant participé à l’open principal, dont cinq “VannArradonnais”.

Laurent commence son tournoi mollement mais le finit plutôt fort, glanant au total cinq points avec notamment une nulle contre un joueur à 2100; James réalise la moitié des points et une belle perf globale au-dessus de 1800, la famille Gac (Riwal et Jean-Luc) se trouvant au même étage avec 50% des points. Quant à Manue elle se distingue en finissant à la 14ème place juste derrière Jean-Luc Séret, multiple champion de France…mais c’était au scrabble !

La grille américaine ici

Loubatière, suite

Baptiste nous a adressé une photo de ses coéquipiers prise lors de la mise en place de la ronde 3 de la coupe jouée à Saint-Quentin …

Nos jeunes joueurs, toujours confiants et volontaires à l’heure de rencontrer Senlis.

et a pu nous en dire un peu plus:

Effectivement, le seul regret qu’on a est d’avoir perdu la première ronde de justesse. Cette ronde fut longue et intense…De plus, on a enchaîné seulement quelques minutes après avec la ronde 2 sous la chaleur (il y avait encore la canicule samedi à Saint Quentin). Nous n’ avions donc sûrement pas encore digéré la défaite et nous avons tous les quatre fait des erreurs lors de cette ronde…Heureusement, la suite s ‘est mieux passée mais il était trop tard pour espérer un podium !
Ci-joint une photo que j’ai prise des trois jeunes avec comme tenue du club  les t-shirts de l’open de Baden 

Cette aventure en commun, vécue depuis le début de la saison va se voir un peu prolongée, Place maintenant aux compétitions individuelles bien sûr, mais Octave, James et moi nous nous retrouvons dans 10 jours pour participer à l’open des Sables d’Olonne (du 13 au 19 juillet) où vous pourrez suivre nos résultats avant des vacances échiquéennes bien méritées ! ” 

Nous attendons de leurs nouvelles et leur souhaitons plein succès.

Coupe Loubatière phase finale

Saint-Quentin accueillait ce week-end une grande manifestation échiquéenne à laquelle participaient 232 joueuses et joueurs issu(e)s des 58 équipes (information du site fédéral) qualifiées dans une des compétitions qui connaissaient leur épilogue simultanément. Parmi ces nombreuses compétitions figure la Coupe Loubatière dans laquelle nos valeureux représentants, Baptiste, Louis, James et Octave ont gagné de haute lutte leur place à cette phase finale.

Nous pouvions nourrir des espoirs dans cette coupe d’ailleurs, puisque ce sont quatre joueurs jeunes et en progression qui officiaient, deux d’entre eux, Baptiste et Louis éligibles à cette coupe en septembre dernier, ayant aujourd’hui dépassé la barre fatidique des 1700 elo, L’ équipe se trouvait de fait dotée de la meilleure moyenne elo sur la ligne de départ et pouvait donc légitimement figurer parmi les favorites.

Mais ….mais que les débuts furent difficiles. Une défaite à la première ronde contre l’ équipe de La Membrolle en Choisille vient doucher les espérances. Ce fut une rencontre âprement disputée qui aurait pu basculer en notre faveur pour un rien. Beaucoup de tension sans doute fut accumulée au cours de cette ronde perdue de si peu, de la frustration aussi, et patatras, catastrophe, survient une défaite 0-4 lors de la deuxième ronde contre Strasbourg, une surprenante équipe au vu de l’indice elo de ses joueurs, qui confirmera par la suite ses qualités puisqu’elle montera sur la deuxième place du podium.

Heureusement la journée de Dimanche fut plus joyeuse avec trois victoires contre Senlis, Bordeaux et Nancy-Vandœuvre, victoires revigorantes qui nous amènent à une honorable septième place dans un tournoi très disputé puisque toutes les équipes ont perdu au moins une fois.

Bravo encore à nos joueurs qui au fil des différentes phases qui ont eu lieu depuis le début de la saison ont fait la preuve de leur combativité, marquant 11.5 points sur 14 matches disputés !

Les résultats complets sur le site FFE.

10ème Open de Quimperlé

Le club de Quimperlé fêtait ce week-end son 10ème anniversaire et pour l’ occasion avait mis les “petits plats dans les grands” invitant la multiple ( 6 fois tout de même !) championne de France Sophie Milliet à participer aux festivités. Après avoir gagné sans aucun accroc le tournoi de blitz du vendredi, dominé vingt participants lors d’ une simultanée donnée le samedi, où elle connut sa seule défaite du week-end apparemment, il ne lui était pas interdit de défier les meilleurs amateurs locaux dans le rapide du dimanche. La Montpelliéraine y a tenu son rang ne concédant qu’une nulle à Pierre, qu’elle devance finalement au départage.

Les média locaux ont d’ailleurs rendu compte de cet événement :

Photo empruntée au site du “Télégramme”

lien vers le site

Deux autres joueurs de l’ABC ont eu la chance de la rencontrer, ce furent Fabien lors de la troisième ronde, et Arthur à la dernière. Ils ont du tout les deux baisser pavillon, non sans avoir bien lutté.

La Grille Américaine

Et quelques photos de nos envoyés spéciaux. Notre photographe perd d’ailleurs contre la terrible petite Diane, poussine déjà vue à Baden, et qui commença son tournoi par un 3 sur 3 pour finir avec 5.5 points et une perf à 1645 alors que son elo est de 1164 ! A suivre de près.

Open de Saint-Guyomard 16 Juin 2019

Le tournoi de Saint-Guyomard a lieu comme son nom ne l’indique pas …à Bohal, dans l’accueillante  salle multi-fonctions, et est estampillé “tournoi à barbecue” (AOP).  Le tournoi principal n’ a pas été très couru malheureusement et a certes connu des audiences supérieures les années passées, mais quatorze joueurs de l’ABC se sont déplacés et l’ont remplumé, au point de lui donner une coloration de tournoi interne, notamment dans les dernières rondes. Certains ont rencontré cinq de leurs coéquipiers sur l’ensemble des sept parties de la journée, c’est dire…

Il n’est donc pas si surprenant que les cinq premières places aient été prises d’assaut par nos joueurs, dans l’ordre Pierre qui a concédé une nulle à Arthur, lequel en dehors de cette bonne perf n’a eu à se plaindre que de Morvan, lequel laissa filer le podium dans le dernière ronde contre Jean, lequel cumule les places de troisième du tournoi, premier vétéran et plus beau T-shirt de la journée. Fabien, Michel et Laurent Robveille suivent pas loin (5, 7 et 9èmes) et ont en commun de n’ avoir perdu que contre des joueurs du club. La suite des résultats est à consulter  sur la grille plus bas.

Grille Américaine

et photos de notre envoyé spécial.